fbpx

Diagnostiquer le syndrome du côlon irritable (SCI)

Diagnostiquer-le-syndrome-du-colon-irritable
Pour diagnostiquer le côlon irritable, il est important d'identifier tous les symptômes présents, en particulier les “signaux d'alerte”. Les médecins peuvent envisager différents diagnostics pour le côlon irritable, en particulier pour les symptômes qui peuvent être communs à d'autres maladies. Cet article vous donnera les informations à connaître sur les différents diagnostics envisageables.

Table des matières

Les antécédents médicaux et les examens physiques

Le diagnostic peut commencer par un historique médical complet et un examen physique. Un examen physique peut comprendre l’examen de la zone abdominale et de la région périanale. Les antécédents médicaux peuvent inclure des informations sur les antécédents familiaux de SCI et une évaluation psychologique du stress, de la dépression et de l’anxiété.

Les lignes directrices

Pour des directives plus détaillées sur le diagnostic, les médecins peuvent se référer aux critères de Rome IV. Ces derniers sont plus couramment utilisés dans la recherche que dans la pratique clinique. Les critères sont basés sur les symptômes de la douleur, et en particulier la douleur abdominale. Ils peuvent être utilisés pour déterminer le sous-type du côlon irritable.

Pour en savoir plus sur les critères de Rome IV, découvrez notre article qui lui est dédié : Nouveaux critères de diagnostic Rome IV pour le SCI

Le critère de Manning est basé sur 6 des principaux symptômes du côlon irritable et est plus largement utilisé pour le diagnostic clinique. Contrairement aux critères Rome IV, ceux de Manning ne fournissent pas de méthode pour différencier le SCI à prédominance de diarrhée du SCI à prédominance de constipation.

Quels sont les différents tests possibles ?

Certains tests peuvent être utilisés pour assurer un diagnostic plus précis. Par exemple, l’échelle de Bristol peut être utilisée pour décrire la consistance des selles. Cette échelle permet de différencier la constipation de la diarrhée, ce qui aide à déterminer la meilleure option de traitement et à surveiller la réponse au traitement.

Une numération globulaire complète1, des tests de laboratoire de sérum2, une analyse des selles pour détecter les parasites et une imagerie abdominale ne fourniront probablement que des informations de diagnostic peu utiles et ne sont généralement pas recommandées pour une évaluation de routine. Toutefois, ces tests peuvent être demandés si les antécédents médicaux de la personne et des symptômes “d’alerte” le justifient. 

Les résultats des tests peuvent également servir à exclure certaines maladies présentant des symptômes similaires. L’intolérance au lactose est mieux testée à l’aide du test respiratoire à l’hydrogène de lactose 3 Cependant, l’intolérance au lactose n’est pas un indicateur clair du SCI. 

Un autre type de test respiratoire : test respiratoire de routine à l’hydrogène4, peu recommandé pour un diagnostic, en raison des preuves contradictoires concernant l’association entre le SCI et la prolifération bactérienne dans l’intestin grêle. 

Par conséquent, les résultats de ces deux types de tests respiratoires ne peuvent démontrer de façon concluante qu’une personne est atteinte du SCI. Cependant, ils peuvent être utilisés pour montrer que les symptômes ne sont pas dus à une intolérance au lactose ou à une prolifération bactérienne dans l’intestin grêle.

Il existe peu de preuves de l’utilité de l’imagerie radiologique chez les patients présentant des symptômes de type SCI. Des tests supplémentaires, tels qu’une coloscopie5 avec biopsie6, peuvent être utilisés si certaines caractéristiques justifient un test aussi invasif.

Diminuez vos symptômes digestifs en 6 semaines

Bibliographie, sources et études scientifiques

New and Emerging Treatment Options for Irritable Bowel Syndrome
National Center for Biotechnology Information [consulté le 11 janvier 2021]

Irritable bowel syndrome: A concise review of current treatment concepts
National Center for Biotechnology Information [consulté le 11 janvier 2021]

Syndrome de l’intestin irritable : une approche globale World Gastroenterology Organisation Global Guidelines [consulté le 11 janvier 2021]

Critères diagnostiques et scores d’activité en médecine interne : des travaux préliminaires du PHRC infections et immunité à leur utilisation en pratique clinique.
HAL [consulté le 11 janvier 2021]

Diminuez vos symptômes digestifs