Troubles gastro-intestinaux et COVID-19. Les gestes à adopter !

COVID-19-et-symptômes-gastro-intestinaux
Fièvre, toux sèche et essoufflement sont des symptômes caractéristiques de la COVID-19. Mais des recherches suggèrent qu'un autre symptôme courant peut souvent être négligé : les troubles digestifs.

Table des matières

Introduction

Une analyse récente sur plus de 200 personnes admises dans trois hôpitaux du Hubei, en Chine, a révélé que près d’un patient sur cinq avait au moins un symptôme digestif, tel que de la diarrhée, des vomissements ou des douleurs abdominales. De plus, près de 80 % d’entre eux souffraient d’inappétence.

Ces affections peuvent provenir d’autres pathologies courantes, notamment la gastro-entérite ou encore les intoxications alimentaires. Or, si vous souffrez de la COVID-19, ces signes digestifs peuvent ralentir votre rétablissement, et peuvent aussi s’aggraver.

Existe-t-il un lien entre la COVID-19 et notre équilibre intestinal ?

Lorsqu’un virus infecte votre corps, il peut détruire les cellules saines et se multiplier de façon importante. La COVID-19 s’attaque principalement aux cellules qui tapissent vos voies aériennes, c’est pourquoi elle peut provoquer une gêne respiratoire et même une pneumonie. Mais les scientifiques pensent que ce coronavirus peut également endommager votre tube digestif.

Une étude menée en Chine a révélé qu’un tiers des sujets atteints de la COVID-19 souffraient de diarrhée (signe n’étant généralement pas considéré comme grave). Cette dernière durait en moyenne 5 jours. Les patients présentant des symptômes digestifs étaient plus susceptibles d’avoir des selles dites « positives » au coronavirus, ce qui signifie que leurs selles contenaient de l’ARN. Il leur a également fallu plus de temps pour éliminer le virus de leur organisme, par rapport à ceux qui ne présentaient pas de manifestations gastro-intestinales.

Que faire en cas de symptômes digestifs évoquant la Covid-19 ?

En cas de diarrhées, nausées ou vomissements, cela ne signifie pas que vous souffrez obligatoirement de la COVID-19. Mais il est sage de prêter une attention particulière à ces signes, surtout si vous êtes immunodéprimé ou si vous vivez dans une région où le coronavirus est très répandu.

Restez chez vous

La plupart des patients dont le test au coronavirus est positif sont légèrement souffrants et se rétablissent sans traitement. Évitez de sortir, sauf si vous y êtes obligé, par exemple dans le cas de visites médicales urgentes.

Prévoyez une chambre isolée

Si vous le pouvez, utilisez une chambre ainsi qu’une éventuelle salle de bain uniquement pour vous afin d’éviter la propagation du virus.

Lavez-vous fréquemment les mains

Il est préférable de se laver les mains au savon et à l’eau pendant au moins 20 secondes, surtout après être allé à la selle, s’être mouché ou après avoir éternué. Tout au long de la journée, il est aussi possible d’utiliser un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool.

Nettoyez et désinfectez régulièrement les surfaces

Lavez l’ensemble des surfaces y compris la cuvette des toilettes, la poignée de porte, votre téléphone et tous les autres objets que vous touchez.

Hydratez-vous

Si vous souffrez de diarrhées ou de vomissements, il est important de s’hydrater. Une solution de réhydratation orale (disponible en pharmacie) est l’une des meilleures options car elle contient du sel et du sucre qui sont nécessaires en cas de diarrhée.

Suivez un régime particulier

Consommer des aliments comme les bananes, le riz blanc, la compote de pommes, qui peuvent limiter les diarrhées. Ce type d’aliment vous aidera également à reconstituer les glucides dont votre corps a besoin. Vous pouvez également essayer les flocons d’avoine, les pommes de terre bouillies ou cuites au four et le poulet cuit sans peau.

Diminuez vos symptômes digestifs en 6 semaines

Quand dois-je appeler mon médecin ?

Si vos douleurs abdominales sont dues à une anomalie gastro-intestinale ou à une intoxication alimentaire, vous devriez vous sentir mieux dans les 48 heures qui suivent les symptômes. Si ce n’est pas le cas, appelez votre médecin. Il peut s’agir d’une infection bactérienne plus grave ou d’un signe précoce de COVID-19. Vous devez également le contacter immédiatement si :

  • Vous êtes gravement déshydraté. Les signes comprennent une urine foncée, une faiblesse extrême, une sécheresse buccale et des vertiges ;
  • Vous avez une rectorragie, ou des douleurs abdominales intenses ;
  • Vous souffrez de fièvre, vous toussez ou vous êtes essoufflé.

Bibliographie, sources et études scientifiques

COVID-19 – gastrointestinal symptoms from the view of gut–lung axis
European Journal of Gastroenterology & Hepatology. 2020 [consulté le 12 février 2021]

SARS-CoV-2 infection and the gut-liver axis
Digestive deseases. 2020 [consulté le 12 février 2021]

Epidemiological, clinical and virological characteristics of 74 cases of coronavirus-infected disease 2019 (COVID-19) with gastrointestinal symptoms
BMJjournals. 2020 [consulté le 12 février 2021]

Covid-19 and the digestive system
Journal of Gastroenterology and Hepatology 2020 [consulté le 12 février 2021]

L'équipe rédactrice Guty

Nos articles sont écrits et validés par des médecins, des diététiciens, des psychologues et des chercheurs qui vous aident à comprendre facilement les troubles gastro-intestinaux. Toutes les informations présentes dans nos articles sont référencées scientifiquement.

Diminuez vos symptômes digestifs