fbpx

Les troubles fonctionnels de l’intestin (TFI)

Les-troubles-fonctionnels-de-l-intestin
Lorsque le système digestif ne fonctionne pas normalement mais qu'aucune cause structurelle n'est trouvée, le problème peut être l'un des nombreux troubles fonctionnels de l'intestin. Cet article vous livre une définition claire de ce qu’ils sont. En termes simples, ces troubles sont des problèmes liés à l'interaction entre l'intestin et le cerveau.

Table des matières

Que sont les troubles gastro-intestinaux fonctionnels ?

Définition de la Fondation internationale pour les troubles gastro-intestinaux fonctionnels : « Le terme “fonctionnel” est généralement appliqué aux troubles liés aux mouvements des intestins, la sensibilité des nerfs intestinaux ou la manière dont le cerveau contrôle certaines de ces fonctions. » Aucune anomalie structurelle ne peut être observée par endoscopie1, radiographie2 ou analyse sanguine. Ainsi, un trouble fonctionnel est identifié par les caractéristiques des symptômes et, si nécessaire, par certains tests.

Le diagnostic des troubles gastro-intestinaux fonctionnels est basé sur des symptômes qui durent depuis au moins 6 mois et sont présents au moins 3 jours par mois depuis les 3 derniers mois. Les symptômes spécifiques dépendent de la partie du tube digestif qui est affectée. Les symptômes peuvent comprendre des douleurs, des ballonnements, des selles irrégulières, de la diarrhée ou de la constipation.

Pour en savoir plus sur le diagnostic des troubles gastro-intestinaux fonctionnels et notamment celui du côlon irritable, découvrez cet article : Nouveaux critères de diagnostic Rome IV pour le SCI ?

Environ 60 % de la population française souffre de troubles intestinaux fonctionnels. Ces troubles font partie des problèmes digestifs les plus courants.

Diminuez vos symptômes digestifs en 6 semaines

Quels sont les troubles gastro-intestinaux fonctionnels ?

Les troubles gastro-intestinaux fonctionnels sont :

  • Les troubles de l’œsophage : ils affectent le tube digestif. Ils comprennent des douleurs thoraciques fonctionnelles, des brûlures d’estomac fonctionnelles, des difficultés à avaler et la sensation d’avoir une grosseur dans la gorge.
  • Les troubles gastro-duodénaux 3 : ils affectent l’estomac et la première partie de l’intestin grêle. Ils comprennent des douleurs fonctionnelles dans le haut de l’abdomen, des éructations, des nausées et des vomissements, ainsi que des problèmes de régurgitation.
  • Les troubles intestinaux : ils comprennent le syndrome du côlon irritable, la constipation fonctionnelle, la diarrhée fonctionnelle ainsi que le ballonnement fonctionnel.
  • Les troubles de la douleur gastro-intestinale à médiation centrale : ces derniers concernent les douleurs abdominales continues ou presque continues. La douleur n’est pas expliquée par un autre trouble gastro-intestinal structurel ou fonctionnel ou par une autre condition médicale. Ils provoquent des douleurs abdominales non liées à la fonction intestinale.
  • Les troubles anorectaux 4 : ils provoquent des problèmes de défécation, non causés par un problème structurel ou nerveux.

Cette liste n’inclut pas tous les troubles gastro-fonctionnels de l’intestin. Il en existe d’autres qui affectent les nourrissons, les jeunes enfants et les adolescents.

Comment diagnostiquer les troubles gastro-intestinaux fonctionnels ?

Les troubles fonctionnels de l’intestin ne provoquent pas de changements mesurables par des analyses sanguines ou observables par des tests d’imagerie. Les symptômes des différents troubles se chevauchent souvent et peuvent évoluer dans le temps.

Si un professionnel de santé soupçonne que vous souffrez d’un trouble fonctionnel de l’intestin, il vous demandera probablement de décrire le type, la fréquence et la durée de vos symptômes. Dans de nombreux cas, cet historique suffira à établir le diagnostic. Si vous présentez des « signaux d’alerte », vous devrez passer des examens complémentaires. Ces tests sont nécessaires pour écarter d’autres maladies digestives qui pourraient être à l’origine de vos symptômes.

Comment ces troubles intestinaux se répercutent-ils sur la qualité de vie ?

Les troubles gastro-intestinaux fonctionnels ne mettent pas la vie en danger, n’endommagent pas l’intestin et n’entraînent pas de cancer. Cependant, ils peuvent certainement affecter la vie quotidienne. Les malades déclarent limiter leurs activités habituelles (comme s’absenter du travail) en raison de leurs troubles. Beaucoup ont le sentiment d’avoir perdu le contrôle sur leur vie et sont insatisfaits de leurs options de traitement.

Il peut être frustrant de vivre avec une maladie « invisible » qui vous cause beaucoup d’inconfort et de désagrément, et qui peut être difficile à reconnaître pour les amis, la famille et même votre médecin. Les troubles gastro-intestinaux fonctionnels sont différents pour chacun, ce qui rend difficile la recherche de traitements efficaces. Vous pouvez améliorer votre qualité de vie en devenant un expert de votre propre maladie, en trouvant un professionnel de santé avec lequel vous pouvez vous soigner et en informant vos proches de votre état.

Pour savoir comment expliquer votre maladie à vos proches, découvrez notre article qui lui est dédié : Vivre avec le SCI : Comment en parler dans votre relation ?

Bibliographie, sources et études scientifiques

Functional GI Disorders
International foundation for gastrointestinal disorders [consulté le 11 janvier 2021]

Approche clinique dimensionnelle dans les troubles fonctionnels et somatoformes
HAL [consulté le 11 janvier 2021]

Le syndrome de l’intestin irritable à l’heure des critères de Rome II
Edimark [consulté le 11 janvier 2021]

INTERNATIONAL SURVEY OF PATIENTS WITH IBS
National Center for Biotechnology Information [consulté le 11 janvier 2021]

Diminuez vos symptômes digestifs